Sommaire & actualités

DOCUMENT DISTRIBUE : coupon réponse pour le dispositif "devoirs faits" à rendre avant le vendredi 21 septembre 2018

Par MAITE DUVIVIER, publié le lundi 10 septembre 2018 22:22 - Mis à jour le lundi 10 septembre 2018 22:22
doc distribue logo2.png
CLIQUEZ SUR LE TITRE DE L'ARTICLE POUR EN LIRE LE CONTENU.

Mesdames et messieurs les responsables légaux des élèves

Les élèves sont destinataires à partir du lundi 10 septembre 2018 du coupon réponse concernant le dispositif « devoirs faits ». Merci de bien vouloir le remettre au professeur principal de votre enfant avant le vendredi 21 septembre 2018 (y compris si vous ne souhaitez pas inscrire votre enfant). Nous vous remercions.

 

 

 

Ci-dessous le courrier joint au coupon réponse :

 

Objet : mise en place du dispositif « Devoirs faits » - Année scolaire 2018-2019.

 

Madame, monsieur,

 

L’année dernière, le Ministère de l’Éducation nationale a indiqué qu’il souhaitait offrir à tous les élèves un accompagnement après la classe.
 

En 2017, à la rentrée des vacances de Toussaint, le Collège Gambetta a mis en place le dispositif « Devoirs faits » à destination de l’ensemble des élèves.
 

Au sein d’un groupe restreint, accompagné par un personnel de l’établissement, en dehors des heures de cours, ce dispositif est un temps d’étude accompagné dédié à la réalisation des devoirs en articulation avec le travail personnel dans la classe.
 

C’est un véritable outil d’aide à la réussite de la scolarité de votre enfant.


Ce dispositif se poursuit durant l’année scolaire 2018-2019. Il démarrera à compter du lundi 01er octobre 2018.


Je vous invite à remplir le coupon et à le remettre obligatoirement au professeur principal de votre enfant, qu’il s’inscrive ou non, pour le vendredi 21 septembre 2018.


L’inscription au dispositif « Devoirs faits » vaut obligation de présence durant l’ensemble du trimestre.


Toute demande de sortie du dispositif devra être faire par courrier motivé avec signature des responsables légaux.


Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’assurance de ma considération.


P. GUILLONNEAU, principale.